Trophée pour les concours des "Dictées de la Francophonie - Marseille" 2012 et 2013
résine acrylique teintée et patinée

La page blanche n’existe pas.
Nous n'écrivons que grâce à d’autres qui ont écrit avant nous.